Home > Fioretti > Une maison au cœur du Monde entier : 15 ans de vie !

Une maison au cœur du Monde entier : 15 ans de vie !

d'Alexandre Descours       12 octobre 2011

A l'occasion du quinzième anniversaire de la bénédiction de la maison de formation de Points-Coeur, située dans l'Oise, nous vous proposons ce regard sur sa mission d'hospitalité qui dépasse la simple hospitalité pour y révéler la soif véritable du coeur de l'homme.

WE parents des consacrés – mai 2011

Le 12 octobre 1996, le père Gilbert Adam, curé de la paroisse de Neuffontaines (Oise), présidait la messe d'inauguration de la nouvelle maison de famille de l’œuvre Points-Cœur. Quinze années se sont écoulées. Et cette bâtisse de pierre est devenue la maison Notre-Dame-du-Monde-Entier. Elle a pris chair ! Comme il est bon de contempler ces murs suintants de vie et de faire mémoire…

Il y a quelques mois, un événement aurait pu passer inaperçu. Blandine, une petite voisine d'une dizaine d'années, déboule comme à son habitude dans le jardin. Se croyant seule, elle s'arrête au milieu de la pelouse, contemple la maison de ses grands yeux malicieux, prend une profonde inspiration comme un acteur qui s'apprête à déclamer une longue tirade, et s'écrie : « Ô mon château, mon château ! Que je suis contente de te revoir ! Comme tu m'as manqué ! Comme tu es beau ! ».

Des châteaux, il en existe des dizaines sur cette terre picarde chargée d'histoire. Du majestueux château médiéval de Pierrefonds avec ses douves immenses au magnifique château de Chantilly et ses allées somptueuses en passant par le château impérial de Compiègne, humble relais de chasse de Napoléon Bonaparte. Et Dieu sait qu'ils sont beaux aussi !

Mais la beauté dont parle Blandine vient d'ailleurs. Elle ne se mesure pas sur une échelle esthétique. Elle ne réside pas dans le clinquant, ni dans le paraître. Elle ne donne pas le droit d'être classée aux Monuments Historiques. Elle ne s'inscrit pas au patrimoine de l'humanité. La beauté du lieu jaillit de son être même, de la vérité de sa vocation. Elle parle du cœur et non des pierres. Elle dit l'Amour. Plus qu'un monument historique, c'est l'histoire du monument qui le rend beau. Trésors d'humanités habitant le lieu. Joyaux d'espérance. Monument de Charité. Patrimoine humanisant. « C'est dire qu'une maison, c'est plus qu'une maison : c'est un rassemblement invisible de chaque membre d'une famille ».

Une maison est habitée. Une maison est un cœur qui bat au rythme de ceux qui y demeurent. Ce cœur accueille les hôtes d'un soir le temps d'une visite. Il se rend disponible tout entier offrant la première place au mendiant qui s'invite, à l'Homme dont le cœur même est assoiffé de rencontres. Pratiquer l'hospitalité ne consiste pas simplement à ouvrir les portes de sa maison et de son frigo à celui qui passe. Pratiquer l'hospitalité en vérité consiste à donner la première place à l'Homme. Chaque geste du quotidien, chaque petite attention devient alors le signe visible et tangible de l'Amour véritable, de Celui qui n'est qu'un Cœur et qui veut rejoindre le cœur de chacun. Passer l'aspirateur, préparer un bon dîner, mettre un petit bouquet dans la chambre à coucher de son invité, tous ces actes manifestent le Mystère infini de l'Amour qui nous dépasse tellement.

De simples pierres peuvent alors devenir de véritables châteaux où l'Homme est prince, où Blandine se découvre princesse. La mission d'une maison habitée ne serait-ce pas cela : révéler la beauté de ceux qui s'y arrêtent en chemin ?

Vous aimerez aussi
Au coeur des inondations au Pérou
Pèlerinage à Rome des personnes de la rue : témoignage
Instrument de la Miséricorde de Dieu
Brésil : une église du XVIIIème siècle restaurée par les villageois

10 Commentaires

  1. Clément I.

    c'est en effet à NDME que j'ai découvert combien une maison pouvait être signe d'un grand amour. L'accueil que nous y recevons dispose les coeurs à quelque chose de toujours plus grand.
    Merci Blandine pour ces belles paroles, je n'aurais pas dit mieux! Mais c'est désormais ce que je dirai chaque fois que je repasserai son portail

  2. Véronique

    Oh oui que l'on y est bien dans ce chateau ! A chaque fois que je passe le seuil je sais que je n'ai plus alors qu'à me laisser porter et parfois consoler par l'Amour qui s'y trouve.

  3. Marine

    Je n'aurai pas dit mieux. Bravo pour ses quelques mots qui reflétettent ce que vous avez fait de cette belle maison. Quand nous venons, on se sent mieux que chez nous. Merci d'être.

  4. ana paula

    oui j'ai ete la de passage le jour que blandine a faire cette declaration d'amour j'ai ete en train de faire la peinture dehors de la maison, et je peux vous dire que cela m'a bien remis en face de la beauté et de la mission de notre maison au millieu de cette peuple picard.
    merci Kalec pour l'amour que tu porte pour cette maison, tres bonne education pour moi, petite molokai.
    paulette

  5. Helen

    Si Alex!! Cuántos ADE pasamos por esta casa y empezamos a tocar el carisma de la Compasión alli, luego de salir de nuestra tierra! Que la acogida y la fraternidad sean siempre el rostro que los demás vean en NDME.
    Un abrzo desde Argentina
    Helen

  6. thibault

    on l'aime bien notre belle maison de famille. Il fait bon y revenir et découvrir la grâce de Dieu qui passe imperceptiblement dans le coeur de nos volontaires en partance ou en revenance! Dieu soit béni pour cette maison, cette maison de famille!