Home > Spiritualité > Interprétations musicales contemporaines des 7 Antiennes majeures de l’Avent ( II )

Interprétations musicales contemporaines des 7 Antiennes majeures de l’Avent ( II )

Voici la deuxième partie de l’article publié hier sur Terre De Compassion, présentant la suite des interprétations musicales illustrant les sept antiennes « O » de l’Avent.

 

 

19 décembre
« O Rameau de Jessé, étendard dressé à la face des nations, les rois sont muets devant toi tandis que les peuples t’appellent : Viens, Seigneur, délivre-nous, ne tarde plus »

 

 

20 décembre
« O Clé de David, ô Sceptre d’Israël, tu ouvres et nul ne fermera, tu fermes et nul n’ouvrira : Viens, Seigneur, et arrache les captifs établis dans les ténèbres et la nuit de la mort »

Nous pouvons écouter cette antienne composée par Arvo Pärt, en allemand. Comme dans la plupart de ses œuvres, celui-ci rend inséparables le style grégorien et la tradition orthodoxe. Dans la première partie de cette antienne, les dissonances soulignent le sérieux de ces symboles. Quand vient la supplication, l’harmonie redonne à la voix humaine un ton de douceur.

 

L’interprétation de l’antienne commence à 1’26’’

21 décembre
« O Orient, splendeur de la  Lumière éternelle et soleil de justice : Viens, Seigneur, illuminer ceux qui habitent les ténèbres et l’ombre de la mort »

Bob Chilcott est un compositeur américain (1955-) qui se distingue par ses œuvres destinées à des chœurs d’enfants. Il a écrit une Passion selon Saint Jean. L’interprétation de cette antienne est du « Queen’s College Choir of Cambridge ». On note une délicatesse dans la musicalité, la fluctuation des voix féminines alors que la stabilité des voix masculines les soutienne dans la première partie et inversement dans la seconde partie. Cette musique nous permet de contempler la beauté de la Lumière qui illumine ceux qui sont dans les ténèbres. La supplication est l’apogée de ce chant.

 

 

22 décembre
« O Roi de l’univers, ô Désiré des nations, pierre angulaire qui joint ensemble l’un et l’autre mur : Force de l’homme pétri de limon, viens, Seigneur, viens nous sauver »

Arvo Pärt illustre ce chant par un rythme martelé, soulignant la qualité de « Roi des nations. » Interprétation du Estonian Philarmonic Chamber Choir.

 

 

23 décembre
« O Emmanuel, notre Législateur et notre Roi, espérance et salut des nations : Viens nous sauver, Seigneur, notre Dieu »

Arvo Pärt, interprétation du Theatre of voices, Paul Hillier

 

Vous aimerez aussi
La planète danse
Que le vent se lève!
L’attente
Le culte en temps d’épreuves – Lettre du Cardinal Sarah ( II )

4 Commentaires

    1. Avatar
      Caroline

      Bonsoir Samuel. Il s’agit des initiales de la première lettre de la première parole latine suivant le « o » de chaque antienne, en sens inverse. ERO CRAS signifie « je viendrai demain », comme je le disais dans le premier article. Quant à la calligraphie elle-même, je n’en connais pas l’auteur. Je l’ai trouvée dans un site, sans que le calligraphe n’y soit mentionné.