La société de la transparence
La société de la transparence

La société de la transparence


de Suzanne Anel
Après son essai sur la société de la fatigue, c'est sur la question de la transparence que Byung-Chul Han s'est interrogé. Aujourd’hui, publier ses « confessions » est en effet à la mode. Il faut que la vie de tout un chacun soit « mise en lumière ». Il nous faut tout dire en public, y compris – et surtout – ce qui ne regarde personne. Byung-Chul Han s’élève avec clarté et véhémence contre cet état de fait de notre société qu’il n’hésite pas à qualifier de « pornographique », dans son ouvrage La société de la transparence, paru en 2012.

Lire la suite
“La seule identité qu’il me reste, c’est le Christ lui-même”
“La seule identité qu’il me reste, c’est le Christ lui-même”

“La seule identité qu’il me reste, c’est le Christ lui-même”


de Josette Khoury
Quarante mille chrétiens (et des milliers de personnes d'autres minorités religieuses comme les Yazidis) ont dû fuir l’Irak depuis l’invasion de Daech : ils doivent s'exiler en raison de leur foi au Christ. Ils sont partis vers Arbil, la Turquie ou le Liban. Parmi ceux qui sont arrivés au Liban, certains témoignent de ces moments si douloureux pour cette terre d’Orient.

Lire la suite
Rencontre avec “Paul dans sa vie”

Rencontre avec “Paul dans sa vie”

de Raphaël Gaudriot   30 août 2014
Temps de lecture 4 mn

Paul Bedel est un paysan normand du Cap de la Hague aux allures irlandaises sur la presqu'île du Cotentin. Avant sa retraite, un merveilleux film a été fait sur lui : "Paul dans sa vie". On y découvre un sage plein de bon sens et d'humour qui puise dans la simplicité de sa vie la source pour la contemplation, un homme de foi qui a choisi d'obéir plutôt que de "faire sa vie". Nous l'avons rencontré dans son potager. Il nous a emmenés chez lui autour de la table, dans sa maison, dans sa vie. Ecoutons-le nous raconter ce qui constitue certainement la ligne de sa vie, la "figure de sa mission" comme dirait le cardinal Balthasar.

Lire la suite


Saint-Exupéry : Rendre aux hommes une signification spirituelle

Saint-Exupéry : Rendre aux hommes une signification spirituelle

de Laurent Pavec   27 août 2014
Temps de lecture 4 mn

Antoine de Saint-Exupéry, mort le 31 juillet 1944 alors qu'il effectuait un vol de reconnaissance photographique des côtes françaises, n'a cessé d'exprimer, dans ses œuvres, son tourment de voir l'homme vivre trop souvent en-dessous de lui-même, en-dessous de sa véritable humanité.

Lire la suite


Un journaliste en quête d’humanité

Un journaliste en quête d’humanité

de Jean Despruniée   26 août 2014
Temps de lecture 3 mn

Pour compléter le portrait ébauché dans l'article précédent, voici quelques lignes de témoignages de personnes qui ont connu James Foley. Ils nous permettent de nous approcher de cet homme qui était passionné par l'humanité de ceux qu'il filmait.

Lire la suite


Vie et mort de James Foley : deux lueurs dans l’obscurité en Orient

Vie et mort de James Foley : deux lueurs dans l’obscurité en Orient

de Cécile Fourmeaux   23 août 2014
Temps de lecture 2 mn

Dans la région tourmentée du Proche et du Moyen-Orient, qui paraît chaque jour plus obscure et difficile à comprendre, la vie et la mort de James Foley luisent comme deux lumières. Elles nous indiquent faiblement, mais clairement, un chemin vers la vérité. C'est la ligne de crête que James Foley a essayé de suivre dans sa profession..

Lire la suite


Heureuse surprise à l’ONU au sujet de la famille

Heureuse surprise à l’ONU au sujet de la famille

d'Arnaud Yaliki   20 août 2014
Temps de lecture 5 mn

En août dernier, le Conseil des droits de l'homme de l'ONU, siégeant à Genève, a créé la surprise en prenant une résolution réaffirmant la place primordiale de la famille dans la société.

Lire la suite


Hommage à Robin Williams

Hommage à Robin Williams

de Suzanne Anel   19 août 2014
Temps de lecture 3 mn

Depuis une semaine, la mort de l’acteur Robin Williams occupe une grande partie de l’actualité. Des centaines d’articles ont été écrits pour lui rendre hommage. Voilà un acteur qui était internationalement aimé, internationalement admiré. Il semble que, quelle que soit la partie du monde d’où nous venons, toute une génération ait ri, ait été bercée ou ait rêvé au rythme du Cercle des poètes disparus, de Hook, de Madame Doubtfire ou de Good Mornig Vietnam.

Lire la suite