Home > Société > Fête des pères : écoutez votre cœur !

Fête des pères : écoutez votre cœur !

Pour la fête des pères, les publicités focalisent les regards de tous vers leur papa. Même si cette fête semble purement commerciale, n'est-elle pas aussi une belle opportunité pour faire mémoire de ceux qui  nous ont transmis la vie ?

CC-BY homard.net

Pendant de longs mois, un immense panneau publicitaire proclamait à tous les automobilistes de New York qui voulaient bien le voir : "Vous n'avez pas envie de rendre visite à vos parents chaque fois que vous avez besoin d'un meuble" vendant ainsi les avantages d'un garde-meuble autre que la maison paternelle !

Quelle surprise, donc, de voir qu'à la veille de la fête des pères, cette pancarte était remplacée par bien d'autres annonces publicitaires déclarant chaque papa comme le plus grand "everyday hero" – héros de tous les jours à reconnaître, bien évidemment, par un cadeau !

L'idée de regarder un père comme un héros de tous les jours sonne pourtant juste lorsque l'on voit par exemple ce vieux monsieur arriver au quatrième étage de la maison de retraite pour venir visiter son fils qui a déjà une soixantaine d'années, devenu dépendant suite à la guerre de Vietnam. Le visage de Miguel s'illumine : son papa est là ! La journée, la vie prend un air nouveau ! Ce père, jour après jour, continue à donner sa vie pour son fils, il continue à lui transmettre la vie.

C'est ce que voulait célébrer à l'origine la fête des pères. C'est en effet Sonora Smart Dodd à Spokane, aux Etats-Unis, en 1910, qui la première eut l'idée d'instituer une journée pour mettre à l'honneur les papas. Elle écoutait un sermon sur la Fête des Mères, qui évoquait le courage et les sacrifices engendrés par la maternité, et se mit à penser à son père, vétéran de la guerre de Sessession, qui avait tout sacrifié pour ses cinq enfants qu’il éleva seul après la mort de sa femme. Depuis, les Etats-Unis célèbrent, en plus des mamans, les papas. En France, l'origine de cette fête fut un peu plus tardive, et un peu plus pragmatique ! En effet, c'est Flaminaire, une marque bretonne de briquets, qui célèbre pour la première fois en 1952 les papas français. Pas de doute possible sur l'intention commerciale de cette célébration !

Aujourd'hui, les maîtresses d'école, en imaginant le cadeau original que les enfants seront heureux d'offrir à leur papa, éveillent sans doute chez eux un regard de reconnaissance pour celui qui leur donne la vie. Et après la maternelle ? Les magasins, petits et grands, saisissent cette occasion pour vendre. Alors pourquoi ne nous laisserions-nous pas provoquer par cette occasion pour poser notre regard sur celui qui nous a engendrés ? Nous demander : qu'ai-je fait de mon père ? Si l'achat d'un cadeau peut ressembler à une réponse bête aux appels publicitaires, peut-il aussi peut-être faire naître un mouvement du cœur !

Puisse cette fête des pères susciter une conscience plus grande de la valeur d'un père ! Il y a bien de quoi être reconnaissant tous les jours de l'année !!

Vous aimerez aussi
Des idées de cadeaux pour la fête des pères
Le Petit Prince