Home > Musique, Danse > U2, deux sacrements : la musique et l’amitié

U2, deux sacrements : la musique et l’amitié

de Haifa Wakim      22 mai 2012
Musique, Temps de lecture : 3 mn

A l'occasion de l’anniversaire de Bono, fondateur de U2, a lieu à Dublin depuis le 10 mai dernier une exposition de photos consacrées au groupe irlandais.


CC BY-NC-ND 2.0 U2005.com

En regardant de plus près la vie du chanteur Paul Hewson alias Bono, on peut être émerveillé devant sa personne et son œuvre artistique.

A 14 ans, Bono perdit sa mère. Cette perte fut pour lui un moment insupportable. Beaucoup de questions sur Dieu et sur le sens de la vie jaillirent : « Dès mon jeune âge, j’ai cru en Dieu instinctivement mais sans savoir si Dieu croyait en moi ou en n’importe qui d’autre. Pourquoi ? Comment ? Où ? Toutes ces questions devenaient de plus en plus intenses… Les grandes questions allaient en crescendo… Je me sentais désespéré. J’ai pensé au suicide. Mais quelque chose devait se passer, et passa. Car dans la désespérance j’ai prié Dieu, et j’ai découvert que même dans le silence Dieu répond. Sa réponse peut être quelque chose que tu n’as pas envie d’entendre mais il y a toujours une réponse si tu es sérieux, si tu es prêt à te laisser faire». [1]

Cette expérience marquera toute l’œuvre artistique de Bono et tout son être. De là se révélèrent le désir d’un idéal toujours plus grand et la quête passionnée de l’Infini et de l’Absolu. Dans l’une de ses interviews[1] Bono dit : « … l’Amour surpasse les conséquences de tes actes ; ce qui dans mon cas est une très bonne nouvelle parce que j’ai fait beaucoup de bêtises dans ma vie… Le sens de la mort du Christ, c’est qu’Il a pris sur Lui les péchés du monde, de manière que ce que nous faisons ne se retourne pas contre nous, et que notre nature pécheresse ne conduise pas à une mort inévitable. Ce ne sont pas nos bonnes œuvres qui nous ouvrent les portes du Ciel. »

« Je fais parti d’un groupe. J’écris, je bois du vin et je lis la Bible. Je suis un mari et un père. Je suis un ami des pauvres et parfois des riches. Je crois en la Grâce… Je ne la cherchais pas, mais Elle est venue à moi. » Quelques chansons composées par Bono portent bien le sceau de cet Amour comme par exemple « Grace », « Magnificent », « I still haven’t find what I’m looking for », ou « I’ll go crazy », etc…

La beauté de l’œuvre artistique et musicale de U2 prend aussi sa source dans l’amitié entre Bono, Adam, Edge et Clayton : « L’amitié est la clé la plus importante de ma vie. Que ce soit dans la bande, dans ma vie de couple, ou en communauté. C’est comme si les deux types de sacrements étaient la musique et l’amitié». « Nous sommes avant tout une communauté et la musique jaillit de cette communauté. Quand  l’un de nous souffre, nous souffrons tous. Nous sommes différents avec des personnalités diverses. Nous sommes un mais sans doute nous ne sommes pas les mêmes. »[1]

« La plus belle chose qui puisse t’arriver, c’est que la joie te surprenne, qu’un ami se souvienne de toi, […]  que tu aies les yeux ouverts sur le monde, sur ce qui t’arrive, et rende grâce. » [1]

 


[1] Extraits d’une interview de Bono dans le documentaire « Sonido del cambio » réalisé en 2006 par un groupe de musique argentin produit par le mouvement Communion et Libération.

 

 

 

 

 

Vous aimerez aussi
La folle journée de Nantes : « passions de l’âme et du cœur »
Des idées cadeaux pour Noël !
Saint-Exupéry : Rendre aux hommes une signification spirituelle
Argerich et Barenboïm à Buenos Aires : l’évènement musical de l’année !

1 Commentaire