Home > Sport > Les Jeux Olympiques, kezako ?

Les Jeux Olympiques, kezako ?

De Renaud Briard.

“I declare open the Games of London, celebrating the 30th Olympiad of the modern era”[1] : il est 1h19 dans la nuit de vendredi à samedi lorsque la reine mère Elizabeth II, couverte d’un royal couvre-chef saumon, ouvre par ces mots les Jeux Olympiques devant les 80 000 spectateurs du stade olympique de Londres et devant plus d'un milliard de téléspectateurs. Ce discours intervient à l’issue d’une magnifique cérémonie de plus de trois heures, chorégraphiée par Danny Boyle, le réalisateur britannique multi-oscarisé (Petits Meurtres entre amis, Trainspotting, Slumdog Millionaire,…).


CC BY-NC US Army IMCOM

 

Au-delà de cette cérémonie, interrogeons-nous un peu : que sont les Jeux Olympiques ?

Originellement tenus dans le centre religieux d’Olympie, dans la Grèce antique, du VIIIe siècle avant J.-C. au Ve siècle après J.-C., les Jeux ont été rénovés par le baron Pierre de Coubertin en 1894. Les premiers Jeux Olympiques de l’ère moderne se sont déroulés en 1896 à Athènes.
Les JO c’est donc de l’Histoire, mais pas que…

Les JO de Londres, c’est un budget de 12 milliards d'euros (13 fois le PIB du Burundi !), c’est 10490 athlètes provenant de 205 pays, 26 sports en compétition jusqu’au 12 août, 302 épreuves réparties sur 34 sites, un évènement retransmis dans 204 pays, 6250 contrôles antidopage, 11 millions de billets, 200000 salariés et bénévoles, 10000 toilettes provisoires, 4000 arbres plantés et c’est… 1000 contre 1 : la cote, chez les bookmakers londoniens, évaluant la possibilité qu’un OVNI apparaisse au-dessus du stade olympique durant la cérémonie d’ouverture (perdu !).
Les JO c’est donc des chiffres affolants, mais pas que…

Les JO, c’est Séoul 1988 et Ben Johnson (athlétisme, Canada) qui remporte le 100 m en 9,79 secondes avant d’être disqualifié pour dopage aux anabolisants. Depuis samedi, déjà trois athlètes ont été exclus pour tricherie. Plus grave, les JO c’est aussi Berlin 1936 ou la célébration du régime national-socialiste d’Hitler avec le salut nazi obligatoire sur les podiums. C’est aussi Munich 1972 et la prise d'otages puis l'assassinat de onze athlètes israéliens par des terroristes palestiniens.
Les JO c’est donc l’Homme dans ce qu’il est de pire, mais pas que…

Les JO, ce sont des émotions incroyables comme le relais 4x100m français de natation qui coiffe les USA pour la médaille d’or dimanche soir, prenant ainsi sa revanche sur les 8 centièmes qui avaient sacré les américains il y a quatre ans à Pékin. Les JO, ce sont ces héros des temps modernes comme Nadia Comaneci (gymnastique, Roumanie), première gymnaste à obtenir la note parfaite de 10 aux Jeux de Montréal en 1976 à 15 ans ou encore Michael Phelps (natation, USA) et ses 16 médailles.
Les JO, c’est aussi la réconciliation comme à Sydney en 2000 où Cathy Freeman (athlétisme, Australie), vainqueur sur 400 m plat, réalise son tour d’honneur en brandissant les drapeaux aborigènes et australiens entremêlés. Les JO, c’est des poignées de main et des embrassades entre Nord et Sud-coréens, entre Américains et Cubains, entre Américains et Iraniens : des gestes difficilement imaginables dans d’autres sphères.
Les JO c’est donc l’Homme dans ce qu’il est de meilleur, mais pas que…

Si finalement les Jeux Olympiques n’étaient rien de plus qu’un fidèle reflet de notre Humanité qui nous est envoyé tous les quatre ans et dans lequel chacun d’entre nous peut se retrouver à travers ses propres forces et ses propres faiblesses ?
Les JO seraient donc fondamentalement humains… et c’est pour ça qu’on les aime !


[1] "Je déclare ouverts les Jeux de Londres célébrant la 30e Olympiade de l'ère moderne".

Vous aimerez aussi
En finir avec le « bashing » des dirigeants
Grand chelem autour du Mont-Blanc
Pacquiao vs. Mayweather : le match du siècle
JPII : Un Saint qui nous aide à vivre le mondial !

2 Commentaires

  1. fix de fontenille

    Très belle cérémonie d'ouverture.
    Belles prestations de nos athlètes. Beaucoup de classe. Ca fait du bien.
    Bref, tout le contraire du foot.
    Très bon article en tous cas, merci.