Home > Fioretti > Marie à la rencontre des parisiens

Marie à la rencontre des parisiens

Une fois encore, comme depuis 9 ans maintenant, la veille du 15 août la Vierge Marie sort de la cathédrale de Paris pour marcher sur l’eau et rejoindre ainsi les parisiens.


Paris, 14 août 2012 © Aurélie Boquien

Rendez-vous est donné après la messe de 18h30. Les derniers visiteurs de Notre-Dame contemplent avec surprise tout le peuple réuni pour cette belle occasion. L’Église est pleine et certains touristes décident de rester pour regarder.
Mgr Fisichella, président du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, qui préside la Messe, rappelle que c’est la foi et l’amour pour Marie qui nous réunissent, que Marie qui nous renvoie à son Fils, que nous ne pouvons pas séparer l’Un de l’Autre.

Une fois la messe finie, un chemin se forme et la Vierge peut passer entre tous les fidèles. En dehors de l’Eglise, beaucoup des curieux regardent, étonnés. Les voitures, les bus d’excursion, tout le monde s’arrête pour voir sortir la Vierge suivie de plus de 6000 personnes qui étaient à la messe. Une marche brève (mais dangereuse vu le nombre de personnes) sur la rive de la Seine mène à l'embarcadère du quai Saint-Bernard où les bateaux mouches attendent.  

Les pompiers ouvrent la marche sur la Seine par des jets d’eau. Quatorze bateaux pleins (quatre mille six cents personnes au total), suivent Notre Dame dans la procession fluviale autour de l’Ile de la Cité. Les bateaux mouches deviennent des bateaux lucioles, éclairés de multiples petites torches. Dans chaque bateau, la prière du chapelet invite les fidèles à prier pour le Pape, pour la famille et les enfants, pour les gouverneurs, et surtout pour tous les français, spécialement les parisiens.

La Vierge en personne a voulu rejoindre les parisiens qui sont restés à Paris cet été. Beaucoup de personnes en train de pique-niquer semblaient surprises par cet événement. Beaucoup, sans doute, ont repensé à leur enfance et regardaient, heureux, le passage de la Vierge. D'autres, un peu indifférents au début, ont laissé finalement échapper un geste de respect ou un sourire. Malgré toutes les résistances que notre intelligence veut y mettre, il y a quelque chose qui se réveille dans les cœurs quand la Mère de tous vient à notre rencontre.

Notre-Dame de Paris, priez pour nous !

 

Vous aimerez aussi
Au coeur des inondations au Pérou
Pèlerinage à Rome des personnes de la rue : témoignage
Instrument de la Miséricorde de Dieu
Brésil : une église du XVIIIème siècle restaurée par les villageois

1 Commentaire