Home > Littérature > Eblouissante sexualité, pourquoi te dynamiter ?

Eblouissante sexualité, pourquoi te dynamiter ?

Daniel Ange est le fondateur de l'Ecole "Jeunesse Lumière" et a le titre de docteur Honoris causa de l'Université Saint Jean-Paul II à Lublin. Il s'est donné sans compter pour faire connaître le Christ à travers des conférences et des ouvrages. Dans son dernier livre intitulé "Eblouissante sexualité, pourquoi te dynamiter", paru en juillet 2014 aux éditions du Jubilé, il évoque la sexualité et toutes les questions qui lui sont liées : gender, identité, mariage, famille, homosexualité, etc.

De la vérité qui rend libre…

Un gaz mortel infiltre nos fragilités, pulvérise notre intimité, menace l’essence même de notre humanité. Alors ? S’équiper d’un masque et se terrer ? Baisser la garde ? Courber l’échine ? Collaborer avec l’envahisseur ? A d’autres ! Une fois encore, Daniel Ange capte le SOS, se porte au créneau, alerte, accuse… et désigne l’Espérance.

Exalter la sexualité, en désigner les dérives, c’est se risquer entre angélisme et complaisance. Les mots tuent. Le diviseur le sait, l’auteur aussi, passe outre, choisit la ligne de crête et défriche: gender, identité, mariage, famille, homosexualité… Voici donc le fruit d’un travail considérable documenté, amassé, médité, prié, en quelque soixante années de lectures, de rencontres, de confidences, de solitudes et de foules.   

Six cents pages, près d’un millier de notes… Il fallait bien cela et tant pis si, ici ou là, on débride pour mieux cautériser, tant pis si, ici ou là, on débusque le mal jusqu’en ses bas fonds pour mieux l’éradiquer, tant pis si, ici ou là, on dénonce un air du temps pollué de ces miasmes qui ont nom idéologie, intérêt, souillure, et que le ridicule aurait dû, parfois, suffire à purifier.

Et l’Espérance ?… Mais elle sourd de nos fragilités ! Mais elle respecte notre intimité ! Mais elle nous rend à notre humanité !

A l'amour qui triomphe…

Pour acheter le livre
du Père Daniel Ange

Vous aimerez aussi
Une jeunesse sexuellement libérée (ou presque)
Billings ou le magistère de la sexualité
Corporéité et sexualité
L’espérance « pour tous »