Home > Fioretti > « Quand nous nous sommes rencontrés, il est devenu sourire. »

« Quand nous nous sommes rencontrés, il est devenu sourire. »

Nicolas est volontaire au Point-Cœur de Kasimode dans le Sud-Est de l'Inde. Il nous raconte sa rencontre avec Sebastian dans un orphelinat.

Depuis que je suis arrivé, j’accorde beaucoup d’importance à visiter « les enfants différents » de Shishu Bavân, l’orphelinat de Mère Teresa. Parmi eux, il y a mon ami Sébastian. Sébastian a une dizaine d’années, il ne peut ni parler, ni marcher. Il est « en chaise ». Enfermé dans son corps, il est à la merci, aux bons soins de ceux qui voudront bien s’occuper de lui. Ici, chez Mère Teresa, il a trouvé un foyer où l’on s’occupe bien de lui. Il est soigné, nourri, logé, lavé… Et surtout aimé. Quand nous nous sommes rencontrés, je lui ai dit bonjour, je l’ai béni comme le font nos mères, il m’a fait un tel sourire. Il m’a souri de toutes ses dents, de tous ses yeux, de tout son corps. Il est devenu sourire. J’ai compris que nous serions amis pour la vie, et pour bien plus que cela. De fil en aiguille, notre amitié n’a cessé de grandir : sa confiance-ma confiance, sa joie-ma joie, sa peine-ma peine. Quand je suis en colère contre mon frère, ou à cause d’une situation difficile de ma réalité actuelle, et que je rejoins Sébastian, tout s’apaise, tout sourit à nouveau.

Depuis plusieurs mois, même sans me voir, en entendant ma voix au bout du couloir… Lire la suite sur le site Points-Cœur France

Vous aimerez aussi
Un pèlerinage marial au cœur de l’Inde – reportage photo
Jyoti Sahi, l’art comme pont entre les cultures
L’école de danse de Kalakshetra : le renouveau d’une tradition vielle de plus de 2000 ans
La vie enfouie en Inde de petit frère Michel