Home > Eglise > Situation du fondateur de Points-Cœur juin 2019

Situation du fondateur de Points-Cœur juin 2019

Compte tenu de certaines affirmations publiées dernièrement, il nous parait opportun, suite à la demande du délégué épiscopal le père Jean-Noël Dol, de rappeler ces faits objectifs. 

Les membres de Points-Cœur ont pris acte des condamnations infligées au Père de Roucy par la justice ecclésiastique et ont toujours obéi à ces décisions successives :

  • Le Père de Roucy a démissionné de ses fonctions de modérateur de Points-Coeur fin 2010 et n’exerce plus de fonction de gouvernement depuis lors.
  • Le tribunal ecclésial de Lyon a déclaré coupable le Père Thierry de Roucy en juillet 2011 d’abus de pouvoir, d’abus sexuel et d’absolution du complice. L’accusateur est un ex-prêtre qui était adulte au moment des faits incriminés. Le Père de Roucy a été condamné à une interdiction de confesser les membres de Points-Cœur pendant trois ans et à devoir payer des dommages et intérêts à la victime.
  • A partir de 2014, Mgr Rey a demandé de couper les liens entre les membres de Points-Coeur et le fondateur, ce qui a été fait.
  • Au début de 2016, Mgr Rey a ordonné au Père Thierry de Roucy de revenir habiter dans son diocèse d’incardination, à Fréjus-Toulon. Le Père Thierry de Roucy a refusé, alléguant des raisons de santé, ce qui lui a valu en février 2016, d’être suspendu « ad divinis » pour désobéissance, puis relevé de l’état clérical en juin 2018.

Les membres de Points-Cœur font leur la lettre du Saint Père aux catholiques du 20 août 2018 concernant les abus dans l’Eglise et particulièrement, qu’ « il est nécessaire que chaque baptisé se sente engagé dans la transformation ecclésiale et sociale dont nous avons tant besoin. Une telle transformation nécessite la conversion personnelle et communautaire et nous pousse à regarder dans la même direction que celle indiquée par le Seigneur » (Lettre du pape François au Peuple de Dieu du 20 aout 2018).

Vous aimerez aussi
Se donner, est comme l’unique moyen de se sauver
Lettre de Roumanie (4/4)
Lettre de Roumanie (3/4) : vers la joie
Lettre de Roumanie (2/4) : « Heureux les inutiles ! »