Home > Charisme > Communiqué

Par souci de transparence pour tous nos amis et bienfaiteurs, il nous est apparu nécessaire d’offrir quelques clarifications sur la situation des sœurs qui font partie du mouvement Points-Cœur.

Lors de différents courriers adressés aux sœurs, Mère Marie-Christine Vilmain, nommée commissaire le 1 juillet 2017 dans le cadre de la visite canonique, a demandé aux sœurs, Servantes de la Présence de Dieu, une « prise de distance » vis-à-vis de Points-Cœur pour « clarifier les relations ». 

Il leur a notamment été demandé :

– de ne plus s’occuper du discernement et de la formation des volontaires Points-Cœur en France,

– de ne plus assumer la responsabilité de visiteuses des Points-Cœur qui sont situés en dehors de leur pays de résidence,

– de ne plus aider l’œuvre Points-Cœur par des séjours temporaires dans l’une ou l’autre de ses maisons.   

Dans les statuts de l’Association Publique de Fidèles des Servantes de la Présence de Dieu, retravaillés en profondeur avec l’aide d’un canoniste et signés de l’ordinaire de Fréjus-Toulon par décret du 1 mai 2008, a été explicitement stipulé : 

« Les membres de l’Institut incarnent selon leur état religieux, le charisme de compassion et de consolation tel qu’il est défini et vécu au sein de l’Association internationale privée de fidèles Points-Cœur […]

L’Institut des Servantes de la Présence de Dieu se définit donc comme une des branches de l’Association Points-Cœur. De la conscience de cette appartenance naît une réelle et profonde communion entre les Servantes de la Présence de Dieu et les membres des autres branches de Points‐Cœur.»

Face à cette situation, certaines Servantes de la Présence de Dieu ont donc préféré, à titre personnel et librement, se retirer, ne souhaitant pas, en conscience, prendre part à cette réforme. Cet aboutissement choisi pour obéir à leur conscience, « sanctuaire intime où la voix de Dieu se fait entendre » (CEC 1776) implique notamment pour elles de quitter l’habit religieux, après des années de fidélité (plus de vingt ans pour certaines).  

Elles comptent sur votre prière et se confient à la protection du saint Cardinal Newman 1)Lettre au Duc de Norfolk, Ch. 5 : « La conscience est une loi de notre esprit, mais qui dépasse notre esprit, qui nous fait des injonctions, qui signifie responsabilité et devoir, crainte et espérance … Elle n’est pas un égoïsme clairvoyant, ni un désir d’être conséquent avec soi-même, mais la messagère de Celui qui, dans le monde de la nature comme dans celui de la grâce, nous parle à travers le voile, nous instruit et nous gouverne. La conscience est le premier de tous les vicaires du Christ » canonisé le 13 octobre qui affirma par sa vie et ses écrits le primat de la conscience comme ultime instance de décision. 

Ces informations nous ont paru importantes pour éviter des polémiques inutiles dans l’entourage des sœurs et pour manifester encore une fois notre volonté de vivre dans la transparence et de permettre à chacun d’accueillir, dans l’obéissance aux pasteurs de l’Église, les décisions de l’autorité et leurs conséquences.

References   [ + ]

1. Lettre au Duc de Norfolk, Ch. 5 : « La conscience est une loi de notre esprit, mais qui dépasse notre esprit, qui nous fait des injonctions, qui signifie responsabilité et devoir, crainte et espérance … Elle n’est pas un égoïsme clairvoyant, ni un désir d’être conséquent avec soi-même, mais la messagère de Celui qui, dans le monde de la nature comme dans celui de la grâce, nous parle à travers le voile, nous instruit et nous gouverne. La conscience est le premier de tous les vicaires du Christ »

15 Commentaires

  1. Avatar
    Michel

    Merci beaucoup pour ce communiqué et toutes ces précisions. Bon courage à toutes les servantes de la présence de Dieu qui ont du prendre cette décision difficile.

  2. Avatar
    Claire

    Merci à Points-Cœur et à toutes les personnes qui travaillent pour offrir aux jeunes la possibilité de se donner au Christ dans le service des plus pauvres! Une amie des sœurs

    1. Avatar
      Cecile

      Un grand merci au blog pour votre souci de transparence et ces détails sur les statuts des soeurs. Voilà qui incite vraiment à prier pour elles. Avec ma prière, donc.

  3. Avatar
    Florence

    Merci pour ce communiqué.
    Merci surtout pour leur présence là où elles se trouvent.
    Courage à chacune d’elles. Que le Seigneur les bénisse.
    Nous prions bien pour chacune en particulier.

  4. Avatar
    Laura

    Nos prions bien sûr pour les soeurs et toute la communauté Point coeur. Le bon Dieu vous enverra certainement les grâces pour porter cette nouvelle croix.

  5. Avatar
    Florence Perifan

    Merci pour ces précisions et la clarification de la situation. Nous vous soutenons de tout cœur tant par la prière et notre affection, notre admiration pour l’oeuvre Point-coeur et pour l engagement des Servantes de la Présence de Dieu, quelle que soit leur décision personnelle en âme et conscience.

    1. Avatar
      Yann LG

      Bien chères sœurs, nous sommes de tout cœur avec vous et nous portons plus que jamais dans la prière.Merci pour le don de vos personnes et pour la mission qui continue. Ce qui est donné,a été donné,sera donné avec tant d’amour et de compassion est inscrit au Ciel pour l’éternité…nous savons que c’est cela qui compte.

  6. Avatar
    Louis

    Merci beaucoup pour ce communiqué et toutes ces précisions. Que Dieu veille sur toutes les servantes de la présence de Dieu et sur Points Cœur.
    La mission vécue avec Points Cœur, restera la plus belle page de ma vie (en partie grâce à la présence maternelle des sœurs à nos côtés).

  7. Avatar
    Frédéric

    Merci pour la fidélité à l’appel quel qu’en soit le prix. Merci également pour ce communiqué limpide. La patience tout obtient….

  8. Avatar
    Sybille

    Merci pour ce communiqué bouleversant. Que le Seigneur bénisse les Soeurs et l’oeuvre Point-Coeur et que la Sainte Vierge vous protège.