Home > Arts plastiques > Hommage à l’artiste Christo

Hommage à l’artiste Christo

Dimanche 31 mai, l’artiste plasticien Christo s’est éteint à l’âge de 84 ans dans son domicile à New-York.

 

L’artiste Christo

 

Lui et son épouse Jeanne-Claude sont nés le même jour, le 13 juin 1935, l’un en Bulgarie et l’autre au Maroc, de parents français.
Leur œuvre monumentale, œuvre commune du couple, a marqué le monde de l’art par son originalité. Elle a cette caractéristique d’avoir été conçue « in situ » dans un environnement naturel, nécessitant des années de conception et des millions de dollars, pour le plaisir de quelques jours d’exposition, parfois seulement 14 jours ! Le couple s’est fait connaître mondialement avec l’empaquetage du Pont-Neuf à Paris en 1985 qui a demandé 10 ans de travail. L’empaquetage du Reichstag, il y a 25 ans, reste leur grand chef-d’œuvre.

 

Emballage du Reichstag, Berlin, du 23 juin au 7 juillet 1995. Photo : Source

 

Passionnés tous les deux, ils disaient lors d’une interview :
« Tous nos projets sont comme une expédition. Nous aimons les choses réelles. Nous ne faisons jamais deux fois la même chose. Quand nous commençons, nous ne savons pas ce que cela deviendra mais on doit apprendre des choses ». Ils se laissent enseigner par ce qu’ils contemplent et se laissent toucher au cœur pour transmettre ce que l’objet leur révèle.

 

Video en anglais de l’emballage du Reichstag, Berlin

 

Christo finance entièrement ses projets car il veut rester libre : « Je refuse de faire des commandes, je veux faire ce qui me plaît, ce qui fait plaisir » « Je viens d’un pays communiste et je veux rester libre ». Cette quête d’absolu qui lui a fait fuir le régime de son pays ne l’a jamais quitté. « Personne ne peut acheter ce projet, personne ne peut se l’approprier, personne ne peut le vendre…Même nous, nous ne sommes pas propriétaires de ce projet. »

 

Video : Christo emballe le Pont Neuf – Paris

 

Christo vécut son art à l’extrême avec une grande soif de liberté, de gratuité, mettant tout en oeuvre, travaillant des heures pour une œuvre éphémère mais qui a réjoui des milliers de visiteurs !

 

Interview en anglais de Christo et son épouse Jeanne-Claude

Vous aimerez aussi
Attendre la Muse, ou courir à sa perte?
Jeanne d’Arc, « révolution temporelle pour le Salut éternel » ( II )
Jeanne d’Arc, « révolution temporelle pour le Salut éternel » ( I )
Et tous étaient frappés par son autorité