Home > Fioretti > Pâques, c’est tout !

 Jour de joie, jour de fête. Ça y est, l'amour a vaincu la mort ! C'est marrant, il y a deux ans, Pâques pour moi c'était me bourrer de chocolat, l'année dernière ce n'était rien du tout, et cette année, bah, c'est TOUT!

Parce que sans Pâques, sans la certitude que le bien sera toujours plus fort que le mal, l'amour plus fort que la haine, que la mort est vaincue, c'est triste à dire mais Points-Cœur n'aurait aucun sens. Parce qu’après une semaine comme celle que nous avons vécue, la tentation est forte de ne plus croire en rien : le tout petit de notre quartier qui n'a presque pas vécu, la vie le quitte, le grand qui a tout vécu – sauf peut être le bonheur – il se la quitte. Et les autres, ils restent sur terre, et on a parfois l'impression que leur seule vocation est de souffrir.

Seulement tout ne s'arrête pas avec la Croix : la victoire finale, c'est celle de la Résurrection…

Et en ce dimanche de Pâques, malgré les deux deuils que nous portons en nos cœurs, cette certitude vient nous habiter. Et c'est une joie immense ! »

A. Deneux, Buenos Aires, mai 2003

Vous aimerez aussi
Cuba : une leçon de vie
Frat’Max, qui es-tu ?
Rien n’est jamais mort !
Au coeur des inondations au Pérou