Home > Littérature > Hiatus 2 – Un poème de Frédéric Eymeri

Hiatus 2 – Un poème de Frédéric Eymeri

de Denis Cardinaux         7 octobre 2011

"Salut, bois couronnés d'un reste de verdure,
Feuillages jaunissant sur les gazons épars…"

Aujourd'hui, nous prêterons attention au Hiatus de l'automne avec un poème de Frédéric Eymeri.

Vous aimerez aussi
Les glaçons et l’espérance
L’Amande, l’amandier
Passeur d’été
Warnken : Les enfants au tambour

4 Commentaires

  1. Claire Fortin

     
    Merci pour cette très belle seconde émission.
    J'ai surtout aimé la partie sur l'acte de résistance, ou pour utiliser une périphrase, l'acte d'existence qui résiste à nos morts quotidiennes.
    C'est une belle chose que le poème de Tranströmer "Las de tous ceux qui viennent avec des mots", cité dans l'article sur ce poète qui vient d'obtenir le prix Nobel de littérature, fasse écho à cela. Un langage, comme une façon de vivre, et non des mots, comme un rôle misérable.

    1. Fréd

      Voilà en teneur ce que dit Philippe Jacottet à ce sujet : "La difficulté n'est pas d'écrire, mais de vivre de telle manière que le poème naisse comme naturellement"
       

  2. Denis

    Y a-t-il un style de vie poétique? Je rêve souvent d'une parole qui naîtrait d'un oubli de soi, dans, pourtant, une relation… ce serait, pour reprendre la réflexion de Tarkovsky, comme essayer de comprendre la métaphysique d'un peuple sans mensonge…