Home > Musique, Danse > Evènement musical : les 5 ans des orchestres Neojibá

Evènement musical : les 5 ans des orchestres Neojibá

L’Association NEOJIBA pro­pose, aux enfants et aux jeunes de tous milieux sociaux, un ensei­gne­ment de la pra­ti­que orches­trale, à un niveau d’excel­lence. Ses 3 objec­tifs prin­ci­paux sont l’intégration sociale et la réconciliation de toutes les classes sociales : travailler ensemble pour un but commun ; la démocratisation de l’accès à la culture et une formation personnalisée qui développe de nouveaux talents et forge l’excellence. Le week-end dernier se sont retrouvés tous ces jeunes musiciens sur la scène du grand Théâtre Castro Alves, Salvador da Bahia, Brésil, pour une série de  concerts d’anniversaire mémorable !.


© Neojibá

5 ans et… 400 tout jeunes musiciens pour un concert haut en couleur qui a attiré plus de 1500 spectateurs venus de tous les quartiers de Salvador de Bahia (Brésil)

La plupart de ces spectateurs, n’en croyant pas leurs oreilles ni leurs yeux, venaient au Grand Théâtre Castro Alves pour la première fois. Les différents orchestres du Neojibá rassemblés sur scène débordaient sur le parterre et les archets volaient tous ensemble.

5 ans et… le jeune Yuri Azevedo, 20 ans, a endossé avec énergie et professionnalisme sa responsabilité de chef d’orchestre en dirigeant tous ces enfants et jeunes si bien préparés par d'autres jeunes plus expérimentés qu'eux. C’est le principe de la « multiplication ». Ce que certains ont déjà appris, ils l’enseignent aux plus âgés.

5 ans et… la neuvième symphonie de Beethoven, jouée et chantée par le YOBA, orchestre des jeunes de la Bahia du Neojibá et le Chœur du Neojibá constitué pour cette occasion, dirigée de main de maître par le célèbre Ricardo Castro, fondateur de ce projet, a tenu en haleine les spectateurs. Celui-ci a su donner une interprétation d’une excellence et d’une beauté époustouflante.s Le théâtre, plein à craquer, n’a pu contenir son émerveillement manifesté par des applaudissements sans fin.

5 ans et… 600 enfants et jeunes ont vu leur vie changer radicalement, réunis par leur passion pour la musique, leur orchestre, leurs amis et regardant vers l’avenir avec maturité, dignité et espérance. Leurs parents venus assister aux représentations étaient émus aux larmes alors qu’eux-mêmes exultaient de joie dans les coulisses en dansant la samba…

L’hymne à la joie de Beethoven comme les autres œuvres interprétées ont manifesté de manière extraordinaire cette joie de vivre, de jouer et de chanter de tous ces cœurs débordants d’allégresse.

Extrait du documentaire Revolution (3mn20) sur les jeunes musiciens du Neojibá : http://www.sandlfilms.com/#!revolution
 

Une répétition de l'orchestre Neojibá

 

L'orchestre Neojibá lors d'un festival de musique

Vous aimerez aussi
15 minutes de lecture pour tous !
Transmettre ce qui fait vibrer l’intelligence et le coeur
Brésil : la réforme des dépenses publiques en question
Marguerite Gentzbittel : la foi du charbonnier d’une éducatrice de choc