Home > Fioretti > Le Trisagion du cœur

En ce jour de la Fête-Dieu, arrêtons un peu notre course pour nous agenouiller au passage du Très Saint et nous laisser conduire sur les chemins de la procession intérieure. Ecoutons ce Trisagion en araméen, langue du Christ, composé et chanté par le p. Séraphin, prêtre orthodoxe géorgien, accompagné par son chœur.

En ces temps d'épreuves, plongés dans l'absurde et déjà percevant partout le Mystère, qu'un immense Trisagion s'élève de nos cœurs pour adorer l'Agneau Immolé, présent dans nos Points-Cœur à travers le monde. 

 

Qadishat aloho, qadishat Haylthono, qadishat lo moyoutho, ethraHam alain.

Saint Dieu, Saint Fort, Saint Immortel, aie pitié de nous.

Sanctus Deus, Sanctus Fortis, Sanctus Immortalis, miserere nobis.

Святый Боже, Святый Крепкий, Святый Безсмертный, помилуй нас.

قدوسٌ الله ، قدوسٌ القوي ، قدوسٌ الذي لا يموت إرحمنا

Holy God, Holy Mighty, Holy Immortal, have mercy on us.

Ἅγιος ὁ Θεός, Ἅγιος ἰσχυρός, Ἅγιος ἀθάνατος, ἐλέησον ἡμᾶς 

წმიდაო ღმერთო, წმიდაო ძლიერო, წმიდაო უკვდავო, შეგვიწყალენ ჩვენ

Sfinte Dumnezeule, Sfinte Tare, Sfinte Fără de moarte, Miluieşte-ne pe noi.

聖なる神, 聖なる勇毅, 聖なる常生の者や、我等を憐れめよ。

Santo Dios, Santo Fuerte, Santo Inmortal, ten piedad de nosotros.

Heiliger Gott, heiliger starker, heiliger unsterblicher, erbarme dich unser.

Santo Dio, Santo forte, Santo immortale, abbi pietà di noi.

Święty Boże, Święty Mocny, Święty Nieśmiertelny, zmiłuj się nad nami.

Santo Deus, Santo Poderoso, Santo Imortal, tende piedade de nós.

Banál na Diyós, Banál na Puspós ng Kapángyarihan, Banál na Waláng-Hanggán, maawà Ka sa amin.

Vous aimerez aussi
« Cette musique était en réalité infiniment joyeuse, jubilatoire même ! »
Adorons la Sainte Résurrection du Christ !
Père, pourquoi m’as-tu abandonné ?
Le spectacle de la Messe ou l’efficacité de la liturgie vue par un metteur en scène

3 Commentaires

  1. Thibault

    C'est magnifique. Merci père Denis… quelles voix, quelle entrée dans toutes les dimensions du Mystère pascal, emportés vers Lui avec tous!

  2. Abou-Bâ

    Ce chant fait vibrer mon coeur, m'aide à faire mémoire, me pousse a être fidèle a ce qui, pour moi, est une évidence, une nécessité, une certitude indéniable, une charge existentielle, le fruit d'une rencontre, des visages, un fait extraordinaires, un don de Dieu… notre charisme !

     

    Merci P. Denis