Home > Arts plastiques > À la recherche d’une image céleste

À la recherche d’une image céleste

Natalia Satsyk vient de présenter une rétrospective de ses œuvres à Lviv sur le thème de l’image céleste. Tout un mur de la salle d’exposition est tapissé d’une centaine d’esquisses d’anges, très intelligemment composé. Les ébauches de mouvements, les éclats de couleur, les élans de formes viennent à notre secours pour retrouver une image plus vraie de la figure de l’ange et la puissance de son caractère spirituel sacré : un être rempli de Dieu dans sa grandeur céleste. 

 

 

A l’opposé de ce mur des anges, se trouve une magnifique composition de Faces du Christ non fait de main d’homme qui prend la forme d’une croix grecque. Chaque regard du Christ nous fixe parfois dans sa douleur, mais toujours dans un appel à imprimer son image en nous, à retrouver le vrai miroir de notre âme. Enfin, de part et d’autres de ces deux murs, des crucifixions où le Christ est déjà élevé de terre, des tableaux abstraits qui déchirent les cieux par la transparence de l’application de la couleur et la densité de la lumière… D’où vient toute cette liberté d’interprétation, cette force de la contemplation, ce jeu des lignes et des couleurs ? Sans doute que Natalia Satsyk ne veut rien d’autre que libérer, en les extériorisant, son être et son rêve, que projeter dans le dehors, dans la forme, la vérité intérieure. Vous trouverez ci-dessous le texte écrit par Natalia Satsyk qui accompagne l’exposition.

« Je souhaite comprendre comment l’image céleste peut être représentée. Comment peindre tout ce qui entoure Dieu. Tout ce qui crée sa silhouette et reste, apparemment, dans le fond de l’icône.

Les archanges et les anges sont décrits dans les Saintes Écritures comme des êtres humains. Ce sont eux qui nous apportent des messages d’actualité. Le monde céleste est composé non seulement d’eux, mais surtout à travers eux, nous pouvons recevoir et comprendre la révélation de Dieu telle qu’Il nous les envoie. Peut-être que s’ils nous apparaissaient comme des êtres différents de nous, alors leurs messages ne seraient pas clairs non plus, tout comme leur image reste incompréhensible. La proximité entre l’homme et l’ange se reflète également dans le fait que la tradition de l’église parle des saints en tant que citoyens célestes et anges terrestres. Ainsi, même les hommes peuvent être nos anges.

Le Christ nous enseigne à chercher le Royaume des Cieux avant tout. Nos pensées sur les anges nous élèvent au-dessus de la terre, nous incitent à comprendre le Ciel. Elles nous encouragent à chercher des symboles et des signes qui nous aident à comprendre ce qui nous arrive. Qu’est-ce qui existe au-dessus de nous ? Comment peut-on le décrire ? Et comment pouvons-nous le transmettre à d’autres ? Ce sont là de grandes questions. Je cherche la réponse dans mes croquis rapides, dans les taches d’aquarelle, dans les coups de pinceau. Mon intuition me conduit dans cette recherche.

Ces images ne sont pas toujours évidentes, pas toujours claires, parfois elles ont un visage humain, et parfois elles sont très abstraites… Selon l’enseignement chrétien, quatre des neuf ordres angéliques ne sont pas représentés de manière figurative, mais n’ont que des noms conventionnels. Cela nous fait craindre d’ajouter quelque chose de personnel. En même temps, cela nous donne la possibilité d’aller au-delà des formes et des techniques habituelles de description – comme pour l’infini, c’est tant de choses à dire, mais ce n’est jamais assez.

La majeure partie du processus de dessin consiste à trouver une image précise. Pour moi, cette recherche passe par le dessin – comme un effort pour trouver et visualiser des sentiments et des expériences spirituelles. J’aimerais vous montrer ce processus de recherche – à partir de ces petites esquisses.

Sentir ne signifie pas toujours la même chose que voir. Sentir est un moment que nous ne pouvons souvent pas exprimer avec des mots, mais que nous pouvons reconnaître dans les yeux d’une autre personne ou en observant la beauté. Les anges sont ceux qui nous viennent directement de Dieu. Notre langage n’est pas capable de les décrire, mais nous pouvons les ressentir dans notre cœur. Comprendre quelque chose qui est inaccessible et, en même temps, si proche… C’est autour de nous ! Cela nous construit !

Cependant, les anges que je cherche ne concernent pas leur corps physique. Ces images ne sont pas la réponse à la question de savoir qui sont les anges. Elles posent la question. Elles sont la question, pour vous !

J’espère que dans ce processus de recherche commune, nous trouverons notre vision de la véritable Image Céleste »

 

 

Vous aimerez aussi
La seule couleur qui donne un sens à la vie et à l’art
Sonka
Christos Anesti !
Résurrection

1 Commentaire