Home > Politique > Coronavirus : la prière du Président du Centre-Afrique

Coronavirus : la prière du Président du Centre-Afrique

Le président du Centre-Afrique, Faustin Archange Touadera a prononcé publiquement cette prière le 4 avril dernier à l’occasion de la Journée de jeûne et de prière organisée par la plateforme des confessions religieuses de Centrafrique.

 

Faustin Archange Touadéra, président du Centre-Afrique

 

Mes Chers Compatriotes ;

Le monde entier fait face à une grande pandémie qui défie toute intelligence humaine, appelée Coronavirus, de son nom scientifique Covid-19. Les médias nous rapportent quotidiennement que plus de la moitié de la population mondiale est confinée. On dénombre des dizaines de milliers de morts et de centaines de milliers de malades aujourd’hui. Le monde traverse en ce moment une vallée des larmes. Notre pays n’est pas en reste ; nous dénombrons 8 cas confirmés de contamination et plusieurs Compatriotes tués à l’étranger par le Covid-19. Aucun plan de diagnostic et de traitement ne permet de limiter la propagation de la pandémie. Mais Dieu seul peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons. Dans des circonstances à la fois difficiles et éprouvantes, les enfants de Dieu devront s’approcher avec assurance du trône de grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce pour être secourus dans leurs besoins. Je rends donc grâce à Dieu qui a inspiré ses Serviteurs de la Plateforme des Confessions Religieuses et vous tous, filles et fils de la République Centrafricaine, à l’effet d’observer cette journée de jeûne et de prière. Oui. Le Seigneur Dieu a déclaré que « Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays ». L’occasion nous est donnée aujourd’hui de nous repentir, de nous détourner de nos mauvaises voies, de demander le pardon de nos iniquités. Alors, Dieu exaucera nos prières et guérira notre pays de tous les maux qui le minent et de ce fléau qu’est le Covid-19. Avec humilité et communion de cœurs, PRIONS :

« Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac, Dieu de Jacob, Père très Saint, je te bénis. Je tourne ma face vers Toi, ô Seigneur Dieu, Toi qui m’as choisi pour présider à la destinée de la République Centrafricaine, ce beau pays. Toi qui veille sur l’accomplissement de tes promesses, Toi qui gardes ton alliance et qui fait miséricorde à ceux qui t’aiment et qui observent tes commandements, Toi qui es omniscient, omniprésent et omnipotent, nous sommes tous coupables Seigneur à cause de notre orgueil, de notre esprit rebelle, de notre méchanceté et des actes de violence dont nos mains sont coupables.

Nos mensonges, notre égoïsme et bien d’autres iniquités nous ont éloignés de Toi. Alors s’est répandue sur nous, de manière soudaine et inattendue, une grande calamité, le Covid-19. Il n’en est jamais arrivé de semblable dans le monde en général et dans notre pays, en particulier. Seigneur, à toi la justice et à nous la confusion. J’implore ton pardon, ta miséricorde, ta bonté pour le peuple centrafricain, ton peuple, qui, comme les autres peuples du monde, traverse une période d’angoisse, de peur, de traumatisme, de drames, une période où cette grande pandémie, le Covid-19, sévit dans le monde entier. Je t’invoque, Père formidable, fidèle et merveilleux, Toi qui règnes en Maître absolu dans nos vies, Je te demande, Seigneur Dieu, de pardonner nos offenses, les offenses de ce monde, avec ses ruses, ses tentations, ses contradictions et ses problèmes. Maintenant donc, ô notre Dieu, écoute ma prière et mes supplications, pour le peuple centrafricain. Seigneur, selon ta grande miséricorde et par pure grâce, détourne cette pandémie de notre pays ainsi que tous ses corollaires.

Étends Ta main protectrice sur les Centrafricains et Centrafricains, partout où ils se trouvent dans le monde. Guéris le monde entier de ce fléau, selon la manière qui te convient. Je sais que Tu le feras. Toi qui nous as permis de mettre sur pied une nouvelle République, Toi qui nous as permis d’amorcer le développement de notre pays, Toi qui nous as permis de connaître le début d’une vraie paix, de retrouver une sécurité durable et d’amorcer une réconciliation sans faille. Je sais que tu ne nous délaisseras pas. Oui, Père, agit pour ta gloire selon ta grande miséricorde, et je sais que tu le feras. Mon Dieu, prête l’oreille et écoute. Ouvre les yeux et regarde les ruines du monde et la détresse de ton peuple. Fais briller ta face sur la République Centrafricaine et détruit le Covid-19 et tous les autres maux qui minent le développement de ce pays et la prospérité de ton peuple. Car ce n’est pas à cause de notre justice que nous te présentons nos supplications, c’est à cause de ta grande compassion, à cause de ton amour gratuit, sans limite, sans condition, le pardon même par essence. Je m’adresse aussi à Toi pour toutes ces multitudes de croyants de tous pays, de toutes nations, de toutes tribus, de toutes races, de toutes ethnies, de tout temps et de tous lieux. Père agit et ne tarde pas, ô mon Dieu. Daigne bénir la République Centrafricaine et son Peuple ! Par le nom puissant de notre Seigneur Jésus-Christ. »

 

Vous aimerez aussi
Pandémie – la liberté intime n’est jamais perdue.
Covid 19 : Y a-t-il quelqu’un ?
L’attente
La Jeanne de Péguy, histoire d’une vie intérieure

2 Commentaires

  1. Avatar
    Emmanuelle

    Magnifique! Puissent les dirigeants des autres pays avoir la même humilité de reconnaître notre dépendance à Dieu et de lui demander son aide!

  2. Avatar
    Pasca

    Les africains traversent des épreuves terribles et ils se tournent vers Dieu d’un cœur sans détour. La prière y est constante et fervente, Peut-être une explication à la faible prise de la pandémie dans ces pays ?