Home > Dossier Antoni Gaudí > Architecte et amie de Gaudí. Interview avec Chiara Curti.

Architecte et amie de Gaudí. Interview avec Chiara Curti.

Chiara Curti est aujourd’hui professeur à l’Université Antoní Gaudí à Barcelone. Elle a été commissaire aux grandes expositions qui ont eu lieu lors des journées mondiales de la jeunesse à Madrid en 2011, Rio de Janeiro en 2014 et Panamà en 2019. Chiara a également supervisé beaucoup de travaux de restauration à la Sagrada Familia, et se définit comme une « grande amie de Gaudi ». Elle répond à quelques-unes de nos questions dans cette interview

 

L’architecte Chiara Curti

 

Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Chiara Curti et un jour, il y a 15 ans, Gaudí est apparu dans ma vie et est devenu mon ami. Je suis architecte. J’ai fait mes études à Milan. Mon monde était divisé entre architectes et non-architectes, cette dernière catégorie ne m’intéressait pas du tout. Puis j’ai épousé Matias, appartenant à la deuxième catégorie. Étant venue vivre à Barcelone, j’ai rencontré Gaudí par hasard – ou comme me corrigerait mon ami : « providentiellement ». Au début, j’ai essayé de comprendre sa géométrie et sa technique, mais plus je me rapprochais de lui, plus je reconnaissais que ce qui m’intéressait vraiment était sa vie, non pas comme une curiosité bibliographique, plutôt comme une compagnie. Et c’est cela qui s’est passé.

Comment êtes-vous devenue amie avec Gaudi ?

Des amis m’ont demandé d’accompagner une personne célèbre pour visiter la Sagrada Familia : ils avaient besoin d’un interprète italien qui maîtriserait les termes techniques. Je pense toujours que c’était un clin d’œil de Dieu, parce que les termes techniques sont assez similaires dans toutes les langues et donc j’étais là pour une autre raison, celle de la Providence.

En quoi cette amitié a-t-elle changé votre façon de vivre votre travail ?

La principale chose que Gaudí m’a apprise, c’est que mon travail n’est pas d’être architecte, mais de vivre. En d’autres termes, de bien faire ce pour quoi je suis appelée : épouse, puis mère – j’ai trois enfants -, et architecte (!), et bien d’autres tâches qui me sont révélées jour après jour.J’ai automatiquement aimé davantage ma profession et le monde est devenu pour moi un très bel endroit où vivre.

Qu’est-ce que Gaudí peut nous dire aujourd’hui ?

Gaudi en son temps, et même plus récemment, a été tourné en dérision par les intellectuels. Ils ont maintenant adouci le ton parce qu’ils tomberaient dans le ridicule, puisque le travail de Gaudi est apprécié par tant de personnes. Je dis cela parce que je crois qu’aux savants il n’a rien à dire. En revanche, il a une vie à transmettre aux gens simples, qui, grâce à Dieu, constituent la majorité des peuples, ce qui leur donne envie d’être avec Dieu. Dans la Sagrada Familia, on voit souvent des gens qui ont les larmes aux yeux, qui ont été attirés par une photo, peut-être vue sur les réseaux sociaux, et pour un instant, ils  comprennent que cet émerveillement devant la Création est ce que leur cœur désire. Cela m’est arrivé à moi-même et chaque fois que je vois l’une de ces personnes, je pense : Merci Gaudi de m’avoir donné ce nouvel ami spirituel.

Vous aimerez aussi
Joyeux anniversaire maître Gaudi !
Gaudi, l’architecte « collaborateur du Créateur » (II)
Gaudí : « ce n’est pas moi qui construis la Sagrada Familia, c’est elle qui me construit » (I)
La Sagrada Familia à l’époque de la fièvre jaune