Home > Fioretti > Semaine Sainte Corse : beauté, tradition, spiritualité

Semaine Sainte Corse : beauté, tradition, spiritualité

Au début de cette semaine Sainte, et afin de nous préparer à vivre intensément la liturgie proposée pour entrer dans le Mystère de la Passion et Résurrection de notre Seigneur, nous vous proposons ce beau documentaire “En Corse sur le chemin des confréries”.

 

Photo : Source

 

Tout dans ce reportage mène à la contemplation : la beauté des chants corses, les images, les paysages, le silence de la nature qui s’éveille, les visages de ces hommes si simples et si vrais. Ces confrères vivent une amitié entre eux et avec le Christ, une unité entre leur histoire, leur réalité d’aujourd’hui et leur spiritualité. Un bel exemple qui nous pousse nous aussi à redécouvrir notre propre culture, à épouser notre histoire et non la renier, à scruter dans notre réalité d’aujourd’hui la présence de Celui qui est la source de notre unité, à avoir le désir de transmettre notre héritage culturel et spirituel, à garder l’espérance pour l’avenir de nos propres enfants !

Voici quelques citations magnifiques recueillies de la bouche de ces confrères :

« Pour moi, la spiritualité  est le lieu de l’expérience personnelle, de la liberté. Elle se vit, se travaille, se transmet. N’est-ce pas ce que font les confrères chaque année en revivant collectivement et individuellement la Passion du Christ ? Ce repère dans leur vie les conduit à réfléchir sur eux-mêmes et à chercher à se transformer intérieurement » 

« Vivre la semaine Sainte, c’est faire un retour sur soi-même, demander pardon de ce qu’on a pu faire de pas très bien…Le chant nous emmène dans cette prise de conscience. »

« Le rythme sert à fédérer les confrères dans la prière, le mouvement collectif, le recueillement. C’est important de vivre la même chose, au même pas, au même moment ».

« La confrérie, c’est comme une grande famille »

« Ils sont plein d’amour pour cette terre avec qui ils entretiennent des relations mystiques. »

La passion et la Résurrection de notre Seigneur se rendent tout d’un coup présentes, s’incarnent dans notre histoire aujourd’hui !

 

Vous aimerez aussi
Confinements russes
Boris Cyrulnik : «Après le coronavirus, il y aura des changements profonds»
“Plus loin” – un regard contemplatif sur l’île de Procida confinée
« Je suis une âme en peine », le chant d’Aynur Doğan pour son peuple kurde