Home > Fioretti > Points-Coeur remet un rapport à l’ONU

Points-Coeur remet un rapport à l’ONU

d'Apolline Bergier      21 novembre 2011

Depuis 2005, année de son accréditation à l'ONU, Points-Cœur (cf. site de Points-Coeur à l'ONU) a le privilège de pouvoir s'exprimer de multiples manières sur la défense et la promotion des droits de l'homme. L'Examen Périodique Universel (EPU) est une bonne occasion pour faire entendre la voix de nos amis des quartiers défavorisés.


L'explication du fonctionnement de l'EPU

L'EPU, nouveau mécanisme du Conseil des Droits de l'Homme (CDH), est apparu en 2006 afin de protéger et d'améliorer les droits et libertés fondamentales dans chaque pays. La grande nouveauté réside dans le caractère triplement universel de cet examen. Pour la première fois en effet, il s'agit d'évaluer:

⁃ tous les Etats. (193 Etats membres des Nations Unies)
⁃ sur leur respect de l'ensemble des droits existants à ce jour
⁃ concernant toutes les catégories de population.

Chaque année, quarante-cinq Etats sont évalués sur leur progrès et leur violations persistantes dans tous les domaines touchant aux droits de l'homme, permettant ainsi aux 193 Etats membres des Nations Unies d'être examinés tous les quatre ans.

L'examen d'un Etat est mené par les autres Etats, formant un groupe de travail, sur la base de trois rapports : un rapport du pays en question, un autre des ONG et un dernier rapport émanant des organes de traité (Comité des Droits de l'Enfant, Comité contre la torture etc…). A l'issu de cet examen, des recommandations sont faites aux Etats examinés.

« L'Examen Périodique Universel est le joyau du Conseil des Droits de l'Homme », parce qu'il permet « d'engager des dialogues francs et ouverts entre les Etats », déclare Mme Laura Dupuy Lasserre, Présidente de CDH, lors du bilan du 1er cycle de l'EPU, le 13 mai dernier.

Le tout premier cycle de l'EPU a eu lieu entre 2008 et 2011. En 2012 commencera le second cycle, qui s'achèvera en 2016. Celui-ci va prendre une toute nouvelle dimension et faire apparaître de nouveaux enjeux puisqu'il s'agira de faire le point sur le respect des engagements pris par l'Etat lors de l'examen précédent. L'enjeu pour chaque pays sera de justifier de certains progrès concrets ou tout du moins des moyens mis en oeuvre pour y parvenir.

En juin 2012, l'Equateur et le Brésil passeront l'examen pour la deuxième fois ! L'œuvre Points-Cœur présente dans ces deux pays depuis de nombreuses années, s'est lancée dans un rapport sur leur situation concernant les droits de l'homme.

Pour ce faire, la participation active des volontaires sur le terrain a été déterminante. Guidés par un questionnaire, ils ont cherché à transmettre au mieux, en interrogeant leurs amis, les réalités de leur quartier. Les thèmes creusés en raison du charisme Points-Cœur étaient le droit à l'éducation, à la santé, à la culture, la non-discrimination et l'extrême pauvreté. Le rapport va être maintenant rendu au bureau de l'EPU pour examen.

Vous aimerez aussi
Au coeur des inondations au Pérou
Pèlerinage à Rome des personnes de la rue : témoignage
Instrument de la Miséricorde de Dieu
Brésil : une église du XVIIIème siècle restaurée par les villageois