Home > Société > Thanksgiving Day aux Etats-Unis

Thanksgiving Day aux Etats-Unis

de Blandine Paponaud        24 novembre 2011

Aux Etats-Unis, le quatrième jeudi du mois de novembre est synonyme de "Thanksgiving day". Cette fête, peu connue en Europe, est l'une des journées les plus importantes aux Etats-Unis.

Le premier Thanksgiving par Jean Leon Gerome Ferris

Son origine remonte au XVIIème siècle. Les colons installés dans les environs de ce qui est aujourd'hui la ville de Plymouth située dans l'état du Massachusetts, n'avaient pas suffisamment de nourriture pour subvenir aux besoins de la population. Les indiens Wampanoag les aidèrent en leur offrant des graines et en leur apprenant à pêcher. La récolte de 1621 fut d'une telle abondance que les colons décidèrent de célébrer l'évènement. Ils organisèrent alors un grand et copieux repas d'action de grâce (Thanksgiving). Il y invitèrent tous les membres de la colonie et des tributs indiennes environnantes. Ce fut un jour de grande joie et de paix.

L'année 1621 a souvent été contesté comme n'étant pas le tout premier festival de la récolte qui fut célébré sur le sol américain. Néanmoins ce festival d'action de grâce s'est développé au fil des ans au travers des différentes colonies jusqu'à être célébré par chacun des Etats américains. En fonction des récoltes, chaque Etat célébrait le festival à une date différente. En 1863, le président Lincoln décida d'unifier le festival au niveau national. Par proclamation présidentielle il donna une date commune à tous les Etats, établissant alors le "jour d'action de grâce" ("Thanksgiving day").

Aujourd'hui, "Thanksgiving" est vécue avant tout comme une journée de rassemblement familial. Dans ce pays quinze fois plus grand que la France, les membres d'une même famille vivent souvent séparés par des milliers de kilomètres. "Thanksgiving" devient alors la fête familiale par excellence. Chaque américain est prêt à traverser le pays dans toute sa longueur pour retrouver les siens. Même les expatriés font tout leur possible pour rentrer au pays pour l'occasion.

Au-delà des retrouvailles familiales, "Thanksgiving" est la fête de la surabondance et cela se traduit par la préparation d'un dîner très copieux. Sur toutes les tables le menu traditionnel est servi : dinde farcie, jambon, maïs, pommes de terre douces, haricots, tartes aux pommes, aux noix de pécan, au potiron, glaces, cookies, et pour accompagner le tout, vin rouge, vin blanc, bières et sodas. Il y en a sans aucun doute pour tous les goûts. Les nombreux restes de nourriture font la joie des jours suivants, créant comme une prolongation de cette fête si chère à tous.

Pour beaucoup, ce jour de "Thanksgiving" évoque également les aéroports surpeuplés, les embouteillages sans fin, les nombreuses heures passées à cuisiner, ou l'immanquable match de football américain télévisé. Mais bien plus encore, pour tous il est le jour où l'on regarde la vie par son côté le plus beau. C'est le jour de "l'action de grâce" par excellence. C'est le jour où chacun reconnaît les bienfaits qu'il a reçus tout au long de l'année écoulée. L'une des plus belles traditions vivantes dans de nombreuses familles américaines est celle-ci : juste avant de commencer le repas festif, la maîtresse de maison invite chacun à partager une des raisons pour lesquelles il est aujourd'hui dans l'action de grâce. Cette reconnaissance de ce qui est beau dans les événements de la vie donne à cette fête toute son importance. Ce tour de table fraternel apporte aux festivités la joie et la paix. Chacun est prêt à aborder une nouvelle année avec enthousiasme car de cette reconnaissance naît la certitude que l'année qui commence apportera, elle aussi, ses heureux événements qui feront l'objet d'une nouvelle action de grâce.

 

Vous aimerez aussi
Rien n’est jamais mort !
Retrouver le sens de la mode
Cinéma : Paterson ou la poésie des petites choses
Donald Trump : « le Gorbatchev des Etats-Unis d’Amérique » ?