Home > Style de vie > L’humour « sumo »

d'Emmanuel Pêtre   

On parle souvent de l’humour belge comme d’un humour plus axé sur l’autodérision, à ne pas prendre au premier degré sous peine de rester sur sa faim ou… de ne pas comprendre ! Je l’appellerais humour « sumo », à l’image de ces costumes gonflables, représentant les lutteurs japonais, permettant à ceux qui les enfilent de tomber et faire tomber sans (se) faire de mal. D’une manière tout à fait partiale, pour vous entraîner un peu dans et à l’humour belge, je vous propose de « rencontrer » Manu Thoreau.

« Faux Contact » est un pastiche délirant de l’émission « Contacts », flash de prévention routière de l'IBSR (Institut Belge pour la Sécurité Routière) qui passait sur les ondes de la télévision belge (RTBF). Manu Thoreau se glissait dans la peau d’un gendarme, que l’on ne connaît que sous le nom de « commandant » (allusion au commandant De Neve de l’émission originale) et donnait des conseils de sécurité routière farfelus ou hors de propos, par exemple : la conversion des limitations de vitesse à l’Euro, le permis « brouette », les dangers du poisson d’avril au volant…

La série est notamment célèbre pour les belgicismes, dictons estropiés, mots déformés, pléonasmes et tics de langage (« à titre exemplatoire », « c’est clairement QFD », « qu’à cela ne tiesse »), ainsi que pour les répliques cultes telles « Bardaf, c’est l’embardée » et « Bonjour ou bonsoir si vous êtes à table ». Les pataquès (fautes de liaison) sont très fréquents et délibérés : « …mener-t-au drame… », « …formellement-z-interdit… »…

Vaniteux et de mauvaise foi, le commandant déteste qu'on lui fasse remarquer ses erreurs (fréquentes) et y répond par « héla, monsieur je-sais-tout » ou par « je ne veux pas le savoir ».
La série de sketches (qui en compte 169) s'est malheureusement arrêtée suite au décès tragique de Manu Thoreau le 11 mars 2000 alors qu'il passait ses vacances à Ibiza.

Quelques secondes sur votre moteur de recherche favori vous permettront de faire émerger bon nombre de ces vidéos. Je ne résiste pas à vous en livrer ici quatre, en guise d’apéritif !

Note : Je suis conscient que certaines expressions pourront vous paraître incompréhensibles ! Le commandant dit parfois n'importe quoi (!), invente un langage avec des mots français mais aussi patois de différentes régions de Wallonie et Bruxelles, voire de Flandres.
Si donc un mot, une expression vous laissent perplexes, n’hésitez pas à poster un message qui fait « appel à l’équipe » ! Et puis, j’ai bien conscience que vous n’êtes pas tous originaires de ce petit coin de terre au nord du nord de la France !

 

La marche arrière

 

L’égalité des sexes

Le permis piéton

La Saint-Valentin

Vous aimerez aussi
Sagesse argentine : plutôt en rire qu’en pleurer
Raymond Devos : « ne jamais décourager personne. Il y a tant de désespoir aujourd’hui »
Kaamelott : c’est pas faux !