Home > Mode, Photo > Salvator Mundi : the last da Vinci contemplé par le monde

Salvator Mundi : the last da Vinci contemplé par le monde

En novembre dernier fut vendu aux enchères le dernier tableau de Leonardo da Vinci appartenant à un collectionneur privé. Cette vente a fait – et fait encore – couler beaucoup d’encre, car l’œuvre a été vendue à une somme jamais atteinte dans l’histoire pour un autre tableau.

Pour peindre ce tableau, Leonardo s’est inspiré du Christ Pantokrator, qui est un thème traditionnel dans l’iconographie orientale.

Dans les jours qui ont précédé la vente, le tableau a été exposé au public par la maison qui allait s’occuper des enchères. C’est ainsi que beaucoup de personnes, venant d’un peu partout dans le monde, se sont arrêtées un moment ou plus longtemps devant le tableau. Des inconnus comme des gens célèbres ont fait le déplacement pour le regarder, le contempler, avant qu’il ne parte dans un lieu peut-être inaccessible et, à ce moment-là encore, ignoré.

La maison Christie’s a eu l’idée assez originale, il faut l’avouer, de filmer les personnes qui regardaient le tableau. La vidéo dure 4 minutes et 14 secondes. Cela n’est pas anodin, car la parole qui a inspiré Leonardo da Vinci pour peindre ce tableau est tirée de l’évangile de Saint Jean, chapitre 4, verset 14 : « celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle » 1) Jn 4, 14

Au-delà du fait qu’il soit « the last da Vinci », ce chef-d'oeuvre est surtout le fruit de la contemplation d’un homme qui avait la foi. C’est bien cela qu’ont décelé tous ceux qui l’ont vu. Sinon, comment expliquer un tel attrait ?

References   [ + ]

1. Jn 4, 14
Vous aimerez aussi
Fragilité de l’existence
VeroDalla, l’artiste du réveil intérieur
Matisse, un chemin de simplification
Fra Angelico de passage à Paris

4 Commentaires

  1. CI

    "A l'image et à la ressemblance" prend tout son sens ici. En Le contemplant, ils deviennent comme Lui, lumière!

    Merci de nous avoir permis de regarder ce petit film.