Home > Spiritualité > « L’essence de toute sainteté, c’est de demeurer dans le Seigneur jusqu’à son retour »

« L’essence de toute sainteté, c’est de demeurer dans le Seigneur jusqu’à son retour »

Convertie du protestantisme le jour de la Toussaint, Adrienne Von Speyr a reçu le charisme de voir et de décrire l’attitude intérieure des saints, à la fois leur attitude de prière et leur attitude de confession. Elle nous fait comprendre leurs combats, leurs tentations, leur recherche, au fil des choix qui jalonnent leur vie.

 

Visage du Christ © Natalia Satsyk

 

Adrienne nous fait entrer dans « la figure théologique » unique de chacun, dans sa mission. Elle ne s’intéresse pas aux exploits extérieurs ou surnaturels des saints, à la perfection humaine ou spirituelle, mais à leur attitude devant Dieu et à leurs amitiés. L’attitude des saints est une école simple et attrayante pour revivifier la vie de prière. Ce qui frappe est justement la diversité et l’unicité du chemin de chacun. (…)

Pour Adrienne, on ne peut comprendre une personne sans ses relations qui forgent sa personnalité et donnent sens à sa vie. Plus une personne vit en Dieu, plus elle vit profondément l’ouverture du cœur et la communion. Le modèle, pour Adrienne, est bien sûr Jésus dont les relations trinitaires et humaines font partie de son être et donc de la Révélation. Chaque homme a un réseau de relations qui malheureusement restent souvent assez extérieures. Le Christ, Lui, vit les relations au niveau de l’être. Il est « relation subsistante » et nous fait découvrir que le mystère de l’être est communion. Il a une relation de confiance absolue avec son Père, et son obéissance ne fait qu’un avec son amour. (…)

Le mot constellation pour parler de la communion des saints est révélateur : l’amitié est une réalité objective, entre ciel et terre, qui éclaire le sens de la vie et la place de chacun dans une unité ouverte à l’ensemble du cosmos. L’amitié est connexion à la foi : le Christ s’incarne pour nous rendre participants des relations trinitaires. Le Christ fait naître des amitiés et construit son Royaume à partir de ces préférences. (…)

La personnalité d’un saint ne dépend pas d’abord de ses réussites visibles ou de ses qualités, mais de ses décisions et de l’exercice de sa liberté. Adrienne décrit, par exemple, comment Saint Nicolas de Flüe dépasse son angoisse au moment de son choix décisif pour partir à l’ermitage. Voici sa prière :

« Maintenant, Seigneur, tu veux que je te serve d’une tout autre manière. Cela me semble être une rupture totale avec le passé et cependant cela en est la continuation, étant donné que ta grâce l’a choisie pour moi. Seigneur, je ne cesse d’être angoissé : angoisse de ne pas pouvoir tenir ce que tu requiers de moi, angoisse parce que je suis trop âgé pour m’adapter. Et angoisse parce que je comprends trop peu la vie en solitude, la vie de prière, la vie de pénitence, beaucoup de renoncement, beaucoup de choses que je ne cessais de faire de manière imparfaite seulement, bien que je sache que tu attendais davantage. Seigneur, tu me donnes la certitude que je dois prendre ce chemin, que je n’ai plus le droit de revenir en arrière, que tout ce qui s’est passé fut une préparation. Je t’en prie, fais que ta Mère m’accompagne. Qu’elle soit auprès de moi pour que j’apprenne de manière neuve à tout faire selon ta volonté. Elle est celle qui sait le mieux ce que tu désires et comment répondre à tes attentes. Je t’en prie donc, Seigneur, conduis-moi et laisse-la aussi me conduire, enlève-moi tout ce qui m’empêche d’aller vers toi et fais tout advenir selon tes besoins, comme tu le veux » 1) Allerheiligenbuch, p.252

 

Extraits du livre Adrienne Von Speyr, médecin et mystique, Jacques Bagnoud, Editions Chōra, p.113-115 et 129

References   [ + ]

1. Allerheiligenbuch, p.252
Vous aimerez aussi
« Nous nous appartenons les uns aux autres », témoignage du Points-Cœur de Buenos Aires
Marguerite Bays, la sainte du quotidien
Les parents de Saint Jean-Paul II en route vers la béatification
Quand une musulmane témoigne de sa foi en la Vierge Marie