Home > Société > « Les enfants à naître n’ont jamais eu un défenseur aussi fort à la Maison Blanche »

« Les enfants à naître n’ont jamais eu un défenseur aussi fort à la Maison Blanche »

Une grande foule, estimée à plusieurs dizaines de milliers de personnes opposées au droit à l’avortement, s’est dirigée vers le National Mall à Washingotn DC, ce vendredi 24 janvier pour la 47ème édition annuelle de la Marche pour la vie, qui comprenait – pour la première fois – un discours du président américain Donald Trump. Il l’a prononcé alors que les responsables des procès de la Chambre des démocrates plaidaient pour sa mise en accusation devant le Sénat américain. « Les enfants à naître n’ont jamais eu un défenseur aussi fort à la Maison Blanche. Nous sommes ici pour une simple raison : défendre le droit de chaque enfant né ou à naitre » a déclaré Trump.

 

Photo : Source

 

Ce rassemblement annuel attire des défenseurs de la vie de tous les États-Unis et de pays étrangers à Washington (D.C) , pour marquer l’anniversaire de la décision de la Cour suprême du 22 janvier 1973 qui a légalisé l’avortement. Le président Trump a souligné les récents efforts déployés au niveau des États pour étendre l’avortement aux neuf mois de la grossesse, en mettant en avant la législation adoptée à New York l’année dernière ainsi que les commentaires polémiques du gouverneur de Virginie Ralph Northam .

« Aujourd’hui, en tant que président des États-Unis, je suis vraiment fier de me tenir à vos côtés » , a déclaré M. Trump lors du rassemblement, en précisant que la marche avait pour but de « défendre le droit de chaque enfant, né ou à naître, à réaliser le potentiel que Dieu lui a donné » : « Comprenons une vérité éternelle : Chaque enfant est un don précieux et sacré de Dieu. Ensemble nous devons protéger, chérir et défendre la dignité et le caractère sacré de chaque vie humaine. Quand on voit l’image d’un bébé dans l’utérus de sa mère, nous entrevoyions la majesté de Dieu, de Sa création. Lorsque nous tenons un nouveau-né dans nos bras, que nous voyons l’amour immense que chaque enfant apporte à une famille, lorsque nous regardons un enfant grandir, nous voyons la splendeur qui rayonne de chaque âme humaine. Chaque vie change le monde (..) Nous ne pouvons pas savoir ce que les citoyens qui sont encore à naître réaliseront comme rêves, créeront comme chefs-d’œuvre, ni quelles découvertes ils feront, mais nous savons que chaque vie apporte de l’amour dans ce monde. Chaque enfant apporte de la joie dans une famille. Chaque personne mérite d’être protégée. Et surtout, nous savons que chaque être humain est sacré, que chaque vie humaine née et à naitre est faite à l’image de la sainteté du Dieu Tout-Puissant. Ensemble nous défendrons cette vérité à travers notre magnifique pays… »

Après les discours prononcés sur la scène principale du rassemblement, la marche proprement dite a commencé, remontant le National Mall vers la Cour suprême. Le thème de la March for life 2020 : « Life Empowers : Pro-Life is Pro-Woman » , a été choisi pour marquer le centenaire du droit de vote des femmes aux États-Unis avec l’adoption du 19e amendement en 1920. Le thème de la marche a été choisi pour contrer l’argument avancé par les partisans de l’avortement selon lequel cette pratique « donne du pouvoir » aux femmes.

 

Photo : Source

 

Jeanne Mancini, présidente de la Marche pour la vie, a déclaré à l’ANC, lors de l’annonce du thème : « nous l’avons choisi principalement en raison du centenaire et pour montrer qu’un véritable « prise de pouvoir » signifie valoriser la vie des mères et de leurs enfants à naître » . Dans un éditorial publié vendredi matin, Mancini a déclaré que « l’avortement n’améliore pas la vie des femmes et, contrairement à beaucoup qui prétendent faire partie du mouvement des femmes aujourd’hui, les suffragettes ne voulaient pas en faire partie » (…) « L’avortement ne détruit pas seulement la progéniture des femmes, il peut aussi causer des dommages physiques et des traumatismes psychologiques durables. C’est un recul violent qui touche les femmes de manière disproportionnée » . (…) « Cela fait 100 ans que les suffragettes ont obtenu le droit de vote pour les femmes. Elles l’ont fait au fil du temps avec détermination et persévérance, et ont fini par donner la parole à leurs sœurs sans voix. (…) Nous ne devons pas tenir pour acquis les progrès réalisés. En novembre prochain, nous devrions utiliser leur victoire pour donner une voix aux enfants à naître sans voix. Ils méritent eux aussi l’égalité des droits et la protection de la loi » .

 

[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=X9nE-yVjg5Y[/embedyt]

 

Discours en français de Donald Trump, Washington DC, March For Life 2020
Vous aimerez aussi
Hal Singer, singing that lives matter
Colère aux USA : George Floyd est-il encore impliqué ?
Nora chante pour les enfants qui n’ont personne avec qui jouer
« It’s time for peace ! » le soi-disant plan de paix de Trump pour la Palestine

1 Commentaire

  1. Avatar
    Bruno ANEL

    Si l’on en croit sa biographie, les convictions de Donald Trump sur l’IVG sont assez récentes. Il a longtemps eté considéré comme proche du parti démocrate