Home > Musique, Danse > Quarantaine en musique sur un balcon polonais

Quarantaine en musique sur un balcon polonais

Je joue et je chante sur la place principale de Cracovie depuis des années, surtout en été, quand il y a beaucoup de monde, tant pour les touristes que pour les résidents. Depuis mon aventure à Incroyable talent, j’ai reçu beaucoup de propositions de concerts en 2019. J’étais donc très impatient de commencer au printemps 2020 une saison qui s’annonçait trépidante. En raison de la quarantaine, j’ai malheureusement dû mettre de côté tous mes projets : tous les concerts annulés, aucune issue, aucun financement pour mon projet d’enregistrer un disque… La frustration n’était pas minime, je devenais fou dans mon appartement.

 

François Martineau

 

J’ai toujours cru en mon talent musical, mais voilà que je ne pouvais plus l’offrir à quiconque… Le regret au cœur, je suis sorti sur mon balcon et j’ai commencé à jouer de la guitare et à fredonner quelque chose, juste pour moi… À ma grande surprise, les gens des balcons voisins ont commencé à sortir, à applaudir, à demander une autre chanson ! J’étais stupéfait, je ne m’attendais pas à pouvoir donner de la joie aux gens d’une manière si simple ! La semaine suivante, j’ai donc eu l’idée de proposer chaque jour, vers 18h30, un court récital de 20 minutes, diffusé quotidiennement en direct sur ma page Facebook.

Comme l’émission est disponible en direct, les auditeurs peuvent également faire part de leurs commentaires, demander directement une chanson spécifique, inviter des amis à participer. Quant à moi, j’essaie de créer un lien en répondant en direct à leurs commentaires ou en chantant une chanson qui m’a été demandée. Ainsi, je reçois beaucoup de marques de sympathie et de remerciements sur mon site web parce que ce récital est désormais devenu un rituel permanent pour plusieurs dizaines d’auditeurs fidèles ! Mis à part le fait que les amateurs de chanson française sont nombreux, j’ai surtout l’impression que beaucoup d’entre eux vivent une véritable souffrance de ne rien pouvoir vivre ensemble avec d’autres personnes. C’est pourquoi, ils sont autant preneurs de ce rendez-vous de 20 minutes de musique. J’ai appelé ce récital quotidien « Quarantaine en français ».

C’est une occasion extraordinaire pour moi de continuer à partager ma passion avec les gens. Par le force des choses, cela ne m’apporte pas d’entrée financière. Bien qu’il soit difficile pour moi de l’accepter, j’y retrouve cette gratuité des dons de Dieu – « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement » 1)Mt 10,8 .

C’est aussi une grande joie pour moi de vivre la « Quarantaine en français » comme une commune expérience, c’est-à-dire de l’artiste en relation avec son public.

Aujourd’hui, cette période d’isolement prend fin en Pologne. Les gens sont autorisés à quitter la maison, moi aussi. Mais j’aimerais garder quelque chose de tout cela, que l’expérience demeure. C’est pourquoi je transforme peu à peu ce titre de « Quarantaine en français » en « Promenade en français ». Puisque ma passion est de chanter dans la rue, pourquoi ne pas commencer à transmettre en ligne aussi des spectacles de rue ?

Regarder ici les vidéos des concerts de 20mn de François Martineau, publiées sur sa page Facebook

References   [ + ]

1. Mt 10,8
Vous aimerez aussi
Recollect Beirut, le baume de la musique qui console
Hal Singer, singing that lives matter
La planète danse
Maximilien Kolbe, un grand signe venant du Ciel