Home > Arts plastiques > Fabienne Verdier, l’énergie en peinture (3/3)

Fabienne Verdier, l’énergie en peinture (3/3)

Dans cette dernière émission « L’art, écriture de la vie » , Fabienne Verdier poursuit ses recherches avec Alain Berthoz et Alain Rey : Le corps, le temps, les mots sont autant de terrain qu’elle investit avec jubilation pour son travail de peintre, écrivain de la vie.

Fabienne Verdier dans son atelier à Hédouville – Crédits : Archives Fabienne Verdier

 

Alain Berthoz, spécialiste des neurosciences, travaille avec Fabienne Verdier sur le corps, ce pinceau pensant. L’enjeu de cette rencontre et de définir l’acte de peindre qui est aussi une réflexion sur l’espace et le temps, le corps étant en permanence un lien entre le passé, le présent et le devenir.

« Alain Berthoz dit que le cerveau est fait pour anticiper l’avenir. (…) Il m’a appris que les otolithes (petites pierres dans l’oreille interne), nous guident, donnent le sens mouvement » .

Avec Alain Rey, les mots, lignes de force de la pensée, deviennent celles de la peinture à travers l’association de 22 couples de mots pour le dictionnaire Le petit Robert : arborescence–allégorie, cercle -cosmos, voix–vortex etc….
Dans le Vexin où elle vit et travaille, Fabienne Verdier a le recul suffisant dans son jardin et son atelier pour vivre avec le chaos du monde en cultivant inlassablement le principe de vie qui est en nous.

 

Ecouter ici le cinquième entretien

 

Le site de Fabienne Verdier

Article et émissions tirés du site France culture. Source 

Cette série d’entretiens est produite par Jérôme Clément, réalisée par Christine Robert. Prise de son : Christophe Goudin. Attachée de production : Daphné Abgrall. Coordination : Sandrine Treiner

Vous aimerez aussi
Fabienne Verdier, l’énergie en peinture (2/3)
Fabienne Verdier, l’énergie en peinture (1/3)
Saisir l’instant en un trait
Toute chose est lourde de lumière